Menu
Fermer

Driverless Landscape

Quel sera l’impact des voitures autonomes sur nos routes et nos paysages urbains?

Selon certains scénarios, les voitures autonomes seront considérées comme services d’utilité publique. Par exemple, une flotte en circulation continue que chacun pourrait utiliser pourrait être mise en place dans la ville. Des particuliers pourraient également louer leur voiture personnelle tandis qu’ils seraient au travail ou passeraient la soirée à la maison. Besoin d’un service de transport ? Il suffirait de lancer une application afin que la voiture la plus proche de vous vienne vous chercher.

En bref, nous aurons besoin de beaucoup moins de voitures, et celles que nous possèderons seront beaucoup plus utiles.

Les urbanistes pensent que les autoroutes seront les premières à être affectées, puisque ce sont les voies sur lesquelles les voitures autonomes de notre génération seront les plus entraînées à circuler. Et comme ces nouveaux véhicules pourront circuler proches les uns des autres en toute sécurité, les autoroutes deviendront plus petites et seront moins encombrées.

En moyenne, un véhicule est en stationnement 95 % du temps

 

Dans les pôles urbains, les espaces de stationnement seront les plus touchés. En moyenne, un véhicule est en stationnement 95 % du temps. Si les voitures autonomes pouvaient circuler sur les routes et transporter des passagers, nous aurions besoin de moins de voitures, un grand nombre d’espaces de stationnement deviendraient alors inutiles.

Cela pourrait être un changement révolutionnaire. La moitié des routes est occupée par des places de stationnement. Sans oublier les grands parkings et les parkings à étage, qui pourraient être réutilisés à d’autres fins.

Nos villes pourraient croître de 25%

 

On estime que nos villes pourraient croître de 25 %, sans que leur superficie ne change. Mais que faire de tout cet espace supplémentaire ? Les urbanistes ont émis différentes idées, des nouvelles entreprises aux parcs et aux espaces publics, mais il est certain que grand nombre de ces éléments pourraient voir le jour.

Ajoutons également que le stationnement ne serait plus un problème pour les clients et les entreprises. En effet, les restaurants, les magasins et les complexes de divertissement n’auraient plus à s’inquiéter de fournir des places de parking proches et bénéficieront ainsi d’une plus grande marge de manœuvre pour lancer leurs établissements.

Les feux tricolores, les panneaux de signalisation et les marquages routiers pourraient évoluer pour être davantage lisibles par les capteurs des voitures. Ou disparaître complètement au profit de plateformes locales qui communiqueraient les informations nécessaires en wifi.

A estimé que la circulation au Royaume-Uni serait entièrement automatisée d’ici 2050

Le futur sans conducteur peut sembler lointain, mais il finira par s’installer. Début 2016, l’Institute for Mechanical Engineers a estimé que la circulation au Royaume-Uni serait entièrement automatisée d’ici 2050. Tandis que le monde se prépare à une nouvelle ère routière, notre environnement continuera à évoluer de manière innovante.